Un orgue pour tous

Insufflez la vie au nouvel orgue de l’Auditorium

de la Maison de la radio en parrainant l’un de ses 5 320 tuyaux.

 

Déjà
519
tuyaux parrainés

Un orgue hors du commun.

 

Inventer l’orgue du XXIè siècle

Slider - history

Grid - Un orgue hors du commun

L’orgue de la Maison de la radio,

l’histoire d’un instrument hors du commun

Grid - Suite à la construction...

Suite à la construction de son nouvel Auditorium, la Maison de la radio se devait d’accueillir en son sein un orgue à la mesure de son architecture. Afin de relever ce défi, Radio France a lancé fin 2009 un appel européen à candidatures afin de trouver le facteur d’orgues qui saurait donner naissance à un instrument d’une ampleur hors du commun. Pour mener à bien ce projet, Radio France a souhaité bénéficier des conseils avisés de six organistes de renom : Michel Bouvard, Thierry Escaich, François Espinasse, Bernard Foccroulle, Olivier Latry et Jean-Pierre Leguay. Tous ont ainsi pu apporter le fruit de leur grande expérience des orgues de salles de concert du monde entier (du Canada au Japon en passant par la Russie) en suivant de près toutes les différentes étapes de la construction de ce nouvel instrument à Radio France.

Grid - C’est ainsi...

C’est ainsi qu'a été sélectionné le célèbre facteur Gerhard Grenzing, qui s’inscrit dans la grande tradition des Maîtres anciens, tout en proposant des innovations technologiques permettant d’offrir aux musiciens des possibilités de composition, d’improvisation et d’interprétation inédites. Pendant plus de 2 ans, les nombreux compagnons de son équipe ont travaillé dans les ateliers Grenzing à la fabrication d’un orgue imaginé avant tout pour pouvoir s’intégrer parfaitement aux formations de Radio France tout en leur apportant de nouvelles couleurs, mais aussi pour pouvoir offrir des récitals permettant de servir aussi bien la musique de Bach que celle de Messiaen et des compositeurs d’aujourd’hui. Enfin, l’orgue a été pensé sur le plan esthétique pour pouvoir s’intégrer en parfaite harmonie avec le caractère singulier de l’Auditorium.

Video slider

Grid - Un véritable bijou

87 jeux, 5 320 tuyaux, 4 claviers, 2 consoles, 12 mètres de haut…

Un véritable bijou de savoir-faire et de technicité.

Grid history image

Grid - À l’aube de sa vie…

À l’aube de sa vie…

En novembre 2013, les premières notes ont été jouées dans l’atelier qui l’a vu naître, lors d’un récital « dans les copeaux » offert par une partie des membres du comité d’organistes qui accompagne ce projet (lire ci-dessus). Il a ensuite été minutieusement démonté, pièce par pièce, pour pouvoir être acheminé jusqu’à sa résidence, l’Auditorium de la Maison de la radio.

L’installation est désormais achevée et un défi reste à relever d’ici le premier temps fort de l’orgue prévu le 10 décembre 2015 : l’harmonisation des 5 320 tuyaux. Tuyau par tuyau, et en fonction de l’acoustique de la salle, il faut ajuster le timbre, la sonorité, l’attaque et la force pour atteindre l’équilibre idéal, enrichir la palette sonore et le caractère des timbres de chacun des jeux. Avec ses jeux baptisés « Voix humaine », « Sesquialtera », « Clarinette », « Voix céleste » ou « Cor de nuit », l’orgue de la Maison de la radio sera bientôt prêt à nous faire rêver.

La Fondation musique et radio, créée par Radio France et l’Institut de France dans le but de transmettre au plus grand nombre, notamment au jeune public, un accès libre à la musique classique, contemporaine et actuelle, a choisi d’apporter son précieux soutien, pour que l’orgue se fasse entendre le plus souvent possible et pour que tous, jeune public, jeunes talents, et compositeurs puissent bénéficier d’un accès libre à cet instrument d’exception.

En nous adressant un don, vous écrivez avec nous la suite de cette grande histoire et l’avenir de cet orgue unique en lui donnant les moyens de vivre à travers des événements pédagogiques ou artistiques.